Le programme entrepreneur de SOLIDWORKS encourage les futures pépites françaises

S’il y aura bien un après, nul doute que certains avaient déjà flairé les changements de paradigme du monde des biens industriels et de leur consommation. L’innovation technologique doit et devra créer du sens pour ceux qui s’en servent, qu’ils soient entrepreneurs ou clients de ces entreprises. C’est sur ce constat que Kareen et Jacques se sont appuyés pour imaginer leur société Kippit. Ils sont l’exemple incarné de la rencontre de la technologie mise au service de la conception collaborative de produits et de la prise en compte des aspirations du public visé et concerné. Nous avons eu la chance de les accueillir dans le programme entrepreneur proposé par SOLIDWORKS France et le plaisir de voir leur épopée prendre le chemin d’une formidable réussite. Quelles inspirations en retenir pour tous ceux qui tentent de changer le monde des industriels ?

« Nous avons choisi la plateforme 3DEXPERIENCE WORKS et ses outils SOLIDWORKS parce que notre équipe de designers et surtout nos partenaires fournisseurs la connaissaient et l’utilisaient déjà. C’était pour nous le gage d’une fluidité dans les échanges et en conséquence, d’un gain de temps certain dans le développement de nos projets », déclare d’emblée Kareen. « Il y avait comme une évidence consensuelle dans ce choix et nous en sommes entièrement satisfaits. » Mais au-delà de cette volonté de faciliter le travail des équipes, c’est bien l’idée qu’un projet doit être collectif et que les compétences multiples que sollicitent la création d’une bouilloire qu’on ne jettera plus, peuvent se retrouver réunies par la technologie. La volonté initiale de Kippit est de révolutionner le marché de l’électroménager en proposant des produits dont la durée de vie sera infinie. On comprend que la vision d’un monde qui ne jette plus les objets, exprime notre désir d’une plus grande responsabilité, mais aussi d’une exigence très forte des marques dans leur rôle de guide de nos comportements.

Diversity startup business team working together by 3D printer. Looking at projects and discussing. Selective focus to Man with beard holding laptop and talking to coworkers.

Mais comment créer ce changement de paradigme pour une production industrielle ?

Il y a là un double challenge technique. D’une part, il s’agit de sourcer puis de motiver les fabricants des différentes pièces imaginées et validées par les designers via SOLIDWORKS et ses outils de simulation, d’autre part, il convient de simplifier les plans afin que l’assemblage soit rendu plus facile et surtout plus sûr en termes de qualité du produit fini. « N’oublions pas que notre ambition est de rendre publics les plans du produit afin que les consommateurs puissent les dépanner (le cas échéant) eux-mêmes en imprimant une pièce défectueuse en 3D ». Il faudra par ailleurs accélérer la mise sur le marché du produit, qui pour Kippit a fait l’objet d’une précommande via une campagne de crowd-founding initiée sur Ulule en direction du grand public. Ceci est d’autant plus vrai que le succès est au rendez-vous pour la jeune marque et que plus de 2500 bouilloires ont déjà été adoptées par leurs futurs propriétaires. « L’urgence de passer de la simulation à la production industrielle est bien réelle », insiste Jacques, en soulignant que l’outil permet cette précision garantissant la conformité des pièces produites par ses fournisseurs.

Plus les promesses sont élevées et plus l’accompagnement des entrepreneurs doit être pointu et permanent. Le programme entrepreneur que SOLIDWORKS propose aux jeunes créateurs en est la démonstration. Il ne s’agit pas seulement de leur fournir des licences avec accès à l’ensemble des ressources de la plateforme 3DEXPERIENCE WORKS. Il leur est suggéré de suivre une formation complète en ligne pour la prendre en main le plus rapidement possible, mais aussi de bénéficier du support technique et marketing. Ainsi, par exemple, la mise en avant des projets pourra se concrétiser dans des partenariats sur certains événements internationaux auxquels participent SOLIDWORKS et ses équipes.

Pour rappel, le programme 3DEXPERIENCE Works for Startups offre aux nouvelles entreprises respectant les critères d’éligibilité les avantages suivants :

  • Comptes de 12 mois sur 3DEXPERIENCE Works, y compris SOLIDWORKS pour la CAO, la simulation, la visualisation, etc.
  • Formation en ligne MySolidWorks
  • Opportunités de co-marketing
  • Conseils de conception des ingénieurs et des responsables techniques de SOLIDWORKS
  • Des centaines de livres blancs, de vidéos et d’articles de fond avec des trucs et astuces pour faire passer votre produit au niveau supérieur

 

Alors pourquoi cela fonctionne-t-il si bien pour Kippit ?

A l’instar de nombreux projets ou de start-up, la vision du progrès associe l’innovation à l’idéal d’un travail collaboratif. On pourrait sans doute se référer à la force de l’intelligence collective, à ce dicton africain qui voudrait qu’à plusieurs nous allions plus loin. D’ailleurs, Kareen évoque ses futurs clients sous l’angle de la communauté des « Kippers », ces gens qui souhaitent conserver leurs objets toute leur vie. Cette volonté commune les rassemblera autour de la marque et il est donc naturel qu’elle en soit à l’origine. Ainsi les équipes de toutes les parties prenantes travaillent à la fois séparément et ensemble grâce à la plateforme. Elles y trouvent justement cette facilité, cette agilité qui augmente la performance collective en magnifiant les compétences individuelles.

On peut aisément croire que c’est là l’objectif de toute entreprise. Mais là où le monde industriel d’hier réunissait des compétences autour d’un produit et de sa production à grande échelle, ce sont aujourd’hui les compétences réunies qui définissent le meilleur produit. Une sorte d’inversion des modèles qui redonne toute sa place au client final. « Lorsque nous avons imaginé ce projet, nous avons commencé par analyser les attentes non satisfaites des consommateurs, et la faible durée de vie du produit comme l’impossibilité de la réparation sont apparues massivement dans les réponses. Mais en allant plus loin, nous avons aussi découvert que les consommateurs nous parlaient d’usages différents et totalement passés sous silence. C’est cela par exemple qui nous incite à créer un produit évolutif. Un produit qui s’enrichira grâce à la communauté au lieu de dépérir au fond d’un placard ou d’atterrir dans une déchèterie », affirme Kareen avec passion.

Et c’est ce qui ressort comme trait commun lorsqu’on découvre tous les entrepreneurs que fédère ce programme : il y a une très forte envie de confronter les idées d’un collectif imaginant un objet utile à celles d’une communauté d’utilisateurs futurs. Un peu comme si rien ne pouvait se faire sans que cela soit jugé utile et responsable par les clients. Est-ce un tournant dans l’histoire du monde industriel ? Il est probablement trop tôt pour l’affirmer mais la collaboration entre les différentes intelligences, entre l’homme et les machines, ouvre de nouvelles perspectives. Aussi n’est-il pas surprenant de constater que ce programme séduit et rassemble de nombreux entrepreneurs, créant une grande communauté liée par l’innovation et cette vision collaborative du développement.

Chez Kippit, la confiance est totale à la fois dans l’outil qui accélère les projets et leurs mises sur le marché et dans le partage continu de l’intelligence entre la communauté des clients et la communauté des designers ou ingénieurs sollicités pour proposer la meilleure réponse. C’est d’ailleurs tout le sens de l‘innovation qui rencontre son public. Pourquoi ne pas imaginer que le public a un rôle clé dans une vision responsable des objets industriels qu’il utilise dans son quotidien tout au long de sa vie ? Et si c’était finalement le public qui inspirait et validait l’innovation ?

« Nous avons déjà lancé les prochains produits en développement et nous sommes confiants dans leur mise en production prochaine. Certains, comme le lave-linge, exigent des recherches plus complexes pour les pièces à assembler et à éventuellement remplacer, mais la dynamique est là et nous pouvons compter sur un soutien fort de nos clients et partenaires », conclut Kareen. L’avenir est à l’innovation collaborative et cette collaboration impliquera tout à la fois, les industriels et leurs clients.

 

SOLIDWORKS France

SOLIDWORKS France

Le logiciel de conception SOLIDWORKS est aussi simple que puissant. Il permet aux entreprises de concrétiser leurs visions et de toucher les marchés du monde entier. Les solutions SOLIDWORKS® se concentrent sur vos méthodes de travail au quotidien, avec un environnement de conception 3D intuitif et intégré qui couvre tous les aspects du développement de produit et qui permet d'optimiser votre productivité de conception et d'ingénierie. Plus de 2 millions de concepteurs et d'ingénieurs dans le monde utilisent SOLIDWORKS pour donner corps à leurs modèles, qu'il s'agisse de gadgets amusants ou d'innovations pour un avenir meilleur.